# SPECTACLES


SCÈNES OUVERTES DANTZA

SAMEDI 10 DÉCEMBRE / 20H30

DIMANCHE 11 DÉCEMBRE / 16H

---

Danse, Théâtre, Musique, Cirque ...

Cet évènement ouvert à toutes les disciplines artistiques a pour but de mettre en lumière  des artistes amateurs ou semi-professionnels en leur offrant la possibilité de jouer sur scène devant un public. Caque artiste ou compagnie disposera de 10  à 15mn pour s'exprimer à travers son art.

INSCRIPTIONS: sur demande à espacedantza@gmail.com

TARIF UNIQUE: 10€

RÉSERVATIONS: https://www.billetweb.fr/scenes-ouvertes-dantza1

espacedantza@gmail.com


CENTRE DE DANSE L’ÉTOILE

SAMEDI 17 DÉCEMBRE: 15H30 & 17H

DIMANCHE 18 DÉCEMBRE 15H30 & 17h30

---

Danse

TARIF: 12€

RESERVATIONS: 06.65.10.58.60


ATELIER CONTACT IMPROVISATION

Danse contemporaine

---

SAMEDI 7 JANVIER / 16H30-19H

Le prochain atelier se déroula le SAMEDI 7 JANVIER de 16h30 à 19H avec un atelier technique d’1h30 suivi d’une JAM d’1h.
Accompagnement musique live par le duo Couple. Animé par Sabaline Fournier
Le contact Improvisation est une forme de danse improvisée développée depuis 1972 et inventée par Steve Paxton
Le Contact Improvisation a évolué pour devenir une danse expérimentale , une danse scénique , un entraînement régulier du danseur, une danse sociale…
Il n’y a pas de définition arrêtée de cette pratique.
On parle souvent de dialogue physique à partir d’un point de contact entre deux partenaires, de partage de poids, de capacité à communiquer par le toucher et d’improviser en intégrant le jeu des forces physiques sur les masses en mouvement, de capacité à offrir un support et à en recevoir un.
LA DÉFINITION EST DANS LE FAIRE.

TARIF: 15€

INSCRIPTIONS:
espacedantza@gmail.com/ 06.07.27.91.11


TAP SPIRIT, cie Tempo Tiempo

SAMEDI 21 JANVIER / 20H30

---

Claquettes contemporaines

Tap spirit revisite les origines des danses percussives, les croisements (claquettes irlandaises, tap dance, flamenco etc...) les résonances historiques, souvent douloureuses (esclavage, migrations).

Dans l'imaginaire collectif, la danse à claquettes ou tap dance fait tout de suite penser à la comédie musicale, Broadway, Fred Astaire...

Or cette image n'est que l'aspect le plus blanchi, le plus académique, le plus lisse de cette danse. Car au-delà des paillettes, au-delà des clichés il y a la profondeur d'un héritage, la richesse d'un métissage.

Tap Spirit voudrait être une clé de compréhension de notre monde, où les résonances historiques se croisent, s'observent et se répondent.

La danse percussive est vue comme un marqueur de culture. Elle se nourrit des moments d'exaltation (transes, prières, carnavals...), comme des heures sombres (ségrégation, exploitation...).

Elle ne saurait mentir puisqu' elle a une âme: Tap spirit!

TARIFS: 12€/15€

RÉSERVATIONS:

https://www.billetweb.fr/tap-spirit

espacedantza@gmail.com


ATELIER TAP DANCE avec Soraya BENAC

Claquettes

---

DIMANCHE 22 JANVIER 10H-12H

Un atelier de tap dance à la découverte des variations dansées, musicales et rythmiques de cet art. Deux temps d'apprentissage seront proposés lors de cet atelier: un premier dédié à l'approfondissement de la technique et à son rapport dans l'expression chorégraphique; un deuxième qui apportera quelques clés en lien avec comment développer sa propre façon d'improviser. Cet atelier sera dispensé par Soraya Bénac (directrice artistique et chorégraphe de la cie Tempo Tiempo) et s'adresse à des danseurs/ claquettistes ayant un niveau intermédiaire.

TARIFS: 15€ (atelier seul)/ 25€ (spectacle Tap Spirit + atelier)

RÉSERVATIONS:

espacedantza@gmail.com


STAGE DANSE JAZZ avec CATHY BISSON

VENDREDI 27 JANVIER / 19H-20H30 (Jazz inter & avancé)

DIMANCHE 29 JANVIER 10H-11H30 (Jazz inter)

DIMANCHE 11H30-13H (Jazz avancé)

---

Niveau Intermédiaire & avancé (à partir de 12 ans)

Cathy Bisson, danseuse, chorégraphe, professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris, s'attache à transposer la danse jazz dans son époque. Elle la manipule, la déstructure, pour permettre au corps de vibrer, de jouir de se sentir vivant. L'écriture chorégraphique, tonique, lente et rapide à la fois, exigeante, rend le geste amoureux de la

musique.Cette "vieille copine" qui guette les moments les plus propices pour venir se glisser délicieusement entre le geste et l'espace, moments privilégiés où la danse se fait

musique...

INSCRIPTIONS: sur demande à espacedantza@gmail.com ou sur retour de flyer par mail ou courrier

TARIFS: 15€ le cours/ 25€ 2 cours/ 35€ 3 cours

 


LES REVELATIONS DU CRAPAUD BUFFLE, la Petite Troupe des Bords du Neez

SAMEDI 28 JANVIER/ 20H30

---

Théâtre / (Cie amateure)

 

Une société étrangère : la COMEPRA (compagnie des métaux précieux africains)

4 employés de cette société :

Bastien : directeur technique

Luc : DRH

Marisol : chargée des relations avec la population locale

Anne Laure : femme de Luc, responsable du centre de loisir de la COMEPRA

Mona, femme de Bastien

Justine : employée d’une ONG environnementaliste.

 

La pièce s’ouvre sur l’épilogue : un monologue de Mona qui vit du côté de Belembokè (dans la Sangha Mbaeré) au sein d’une communauté de Bayakas, pour « aider les enfants bayakas à s’approprier positivement leur environnement », nous explique-t-elle.

 

Puis la pièce déroule un retour en arrière sur 10 scènes qui alternent dans deux lieux différents : chez Bastien et Mona, et à la COMEPRA. Parce qu’il y a deux sujets qui s’imbriquent : le délitement du couple (avec un focus sur la supposée implication de Bastien dans la disparition de Gertrude, la femme de ménage) et la tentative de Justine l’ongiste d’expliquer aux cadre de la compagnie les critères d’obtention du label « mine responsable »

La pièce se termine à la COMEPRA, sur le coming out de Bastien qui avoue son homosexualité, et la débandade des cadres expatriés qui apprennent brutalement que la compagnie a été cédée aux Chinois.

Bien sûr, tout cela dans un humour grinçant (cf la note d’intention et la note aux comédiens), et un point de vue plutôt pessimiste.

Enfin, on s’interroge sur la légitimité de la démarche de Mona qui a tout quitté pour « refaire sa vie » avec les pygmées…

TARIF: 10€

RÉSERVATIONS: 06.52.75.55.35/ 06.35.32.21.62

 


LA CONCIERGE N'EST PAS DANS L'ESCALIER par la Cie Drôle de Drame

SAMEDI 4 FÉVRIER/ 15H & 20H30

---

Théâtre (Cie amateure)

Une dinde qui n'aime pas les alexandrins, un fonctionnaire un peu libidineux, un raciste bouffeur d'arabes, voici quelques uns des personnages encadrés par une concierge pipelette et une "technicienne de surface" râleuse qui vont vous offrir du rire à gorge déployée (même aux pisse-froids") tout au long de cette pièce qui vous fera voir vos voisins différemment.

TARIF unique: 12€

RÉSERVATIONS: 06.31.42.09.76

 


MEMOIRE DE FILLE par la Cie Les Pieds Dans l'Eau d'après l'oeuvre d'Annie Ernaux @editions Gallimard

SAMEDI 25 FEVRIER/ 20H30

---

Théâtre

"J'ai voulu l'oublier, l'oublier aussi cette fille, écrit Annie Ernaux aujourd'hui. L'oublier vraiment, c'est-à-dire ne plus avoir envie d'écrire sur elle...." 

Ainsi, tout n’avait pas été dit. 

Un silence demeurait, comme une meurtrissure presque invisible, imperceptible à l’œil nu, un traumatisme fondateur : la honte qui suivit sa première expérience sexuelle. De la honte, il est question, dans Mémoire de fille « une honte de fille » dont le texte restitue admirablement le contexte, les étapes, l’intensité inouïe, le «je» du présent recherchant dans ce «elle» du passé. L’intime et le social, tout est dans ce texte, l’amour, le sexe, la honte, le désir, la préhension de l’origine sociale et de l’éducation, le temps, la condition des femmes, le langage et l’acte d’écrire. 

 

Mise en scène : Violette Campo - 

interprété par Lisa Garcia et Violette Campo  -

Création lumière Laurent Paris -

TARIFS: 12€/15€

RÉSERVATIONS:

https://www.billetweb.fr/memoire-de-fille-cie-les-pieds-dans-leau

espacedantza@gmail.com


RêVOLUTION, Cie Kalijo                            (+1ère partie Cie Dantza)

SAMEDI 4 MARS / 20H30

---

Danse contemporaine

Le monde a évolué, la condition de la femme elle aussi...soit disant., elle a connu plusieurs révolutions, surtout depuis un siècle...

Cependant force est de constater qu’il y a aussi beaucoup de régressions, de retours en arrière. . .

Retour en arrière, une des significations premières du mot révolution...

Nous traiterons donc cette évolution par l’intermédiaire d’une robe de soirée en lycra, objet protéiforme représentant un des symboles de la féminité et du fantasme, ou au contraire symbole de la diabolisation de la femme et de la privation de liberté. Nous travaillerons sur les images qu'on nous donne, ou qu'on se donne, en tant que femmes et qui nous "modèlent", cette matière permet la transformation de cette robe, une peau difficile à enlever, imposée par les codes, amenant donc à une transformation du corps même, faisant apparaître plusieurs personnages.

C'est aussi le symbole de la femme objet, opposée à la femme naturelle et à la femme sauvage, sensible, instinctive, joueuse et joyeuse qui se trouve en chacune de nous, perdue dans nos entrailles, ou prête à ressurgir de derrière les clichés et apparences

Par ce solo, la compagnie (après "Doble" ; "Une dernière valse" et "Memb’oo !") , continue l'exploration dansée, des objets qui nous conditionnent, enferment ou nous émancipent. Il bénéficie de l'accompagnement de trois artistes, issus de disciplines différentes: danse contemporaine, théâtre, et clown, afin d'approfondir les différentes influences de Kalijo. Ici, il s'agira de casser le "quatrième mur" scénique, afin d’offrir la danseuse et son « personnage » aux regards directs des spectateurs: interroger donc les possibles regards extérieurs sur la femme; interroger « les effets-miroirs ». BoiteS... à musique grinçante et détraquée d'une poupée mal emmanchée ; boite... de nuit des instincts débridés; musique de talons qui frappent et de robes qui volent.

 

Chorégraphie et interprétation : Aurore Castan-Aïn

Composition musicale : Clément Roussillat

Conception, réalisation costume : Gingolph Gateau en collaboration avec Sissi Pâquerette

Scénographie : Gingolph Gateau

Création lumière : Lucie Fardet

 

+ VAV, Cie Atelier Dantza

Danse contemporaine, 20mn

TARIFS: 12€/15€

RÉSERVATIONS: https://www.billetweb.fr/revolution-cie-kalijo

espacedantza@gmail.com


VLMV (London)

SAMEDI 11 MARS / 20H30

---

Concert post rock ambiant/ Fierce Panda (UK)

C'est dans les greniers du Schlachthof que le duo londonien VLVM (prononcé Alma) qualifie sa musique d'ambiant-isante et post -xys à haut patentiel relaxant et ré-oxygénant.

A mi-chemin entre Sigur Ros et The Cinematic Orchestra, Pete Lambrou et Ciaran Morahan déploient des mélodies suaves et envoutantes d'une délicatesse infinie.

“Building atmospheric and quietly epic soundscapes that creep up on you unannounced….like a beam of light through a dark, cold night.” - Lauren Laverne 

VLMV aim to transport the listener out of their surroundings with their evocative, haunting music.” – The Independent 

“An often breathtaking collection of movement and song, VLMA have crafted something truly special here” – Gold Flake Paint  

TARIF: 12€

RÉSERVATIONS: billetweb.fr/vlmv1

espacedantza@gmail.com


CABINES, Cie Septenscène

SAMEDI 18 MARS / 20H30

DIMANCHE 19 MARS / 16h

---

Théâtre (Conte dramatique)

Sur la place d'un village, une femme se retrouve enfermée dans une cabine téléphonique. Malgré les tentatives d'aide des passants, elle ne parvient pas à être libérée.

« Cabines » est le récit de cette journée particulière, de cette vie provisoirement arrêtée.

Durant cet étrange enfermement, la femme prend peu à peu conscience du destin inexplicable et angoissant duquel il semble n'y avoir aucune échappatoire.

Nicolas Cazade, au travers de ses choix de mise en scène, nous emporte avec dérision et légèreté, au-dessus de cet orage totalitaire dont, par les temps qui courent, personne ne peut se sentir à l'abri.

TARIF UNIQUE: 12€

RÉSERVATIONS:

06.83.21.54.40


ATELIER CONTACT IMPROVISATION

VENDREDI 7 AVRIL / 19H-21H30

---

Danse contemporaine/ accompagnement musical : Silberius de Ura

Personne ne saurait donner de définition arrêtée et exhaustive de cette pratique.

 

On parle souvent de dialogue physique à partir d’un point de contact entre deux partenaires, de partage de poids, d’ouverture à l’espace sphérique et d’ouverture à l’inconnu, de capacité à communiquer par le toucher et d’improviser en intégrant le jeu des forces physiques sur les masses en mouvement, de capacité à offrir un support et à en recevoir un. C’est aussi un espace où chacun est autonome dans la construction de son expérience . Le contact improvisation, ouvert à tous (et sans exigence technique) véhicule, dans son fond, une vraie philosophie de partage et de coopération.

 

TARIF UNIQUE: 15€

RÉSERVATIONS: 05.33.11.30.24/ espacedantza@gmail.com


NEONYMUS, Silberius De Ura

SAMEDI 8 AVRIL / 20H30

---

Concert

Neønymus est un projet musical de l'artiste multidisciplinaire "Silberius de Ura" dans lequel, à travers sa voix très personnelle et une combinaison audacieuse de technologie électronique (loopers, processeurs vocaux) et d'instruments préhistoriques, il crée une histoire musicale qui transporte l'auditeur à des époques lointaines de l'humanité.
Il a donné son premier concert en 2012 et depuis, il a donné plus de 700 concerts en Espagne, au Portugal, en France, en Italie et en Russie.
Prix du meilleur espace sonore au salon européen des arts du spectacle FETEN 2018 pour “En busca del fuego" du Arawake Theater. 
Prix du meilleur spectacle du soir à la foire européenne des arts du spectacle FETEN 2020 pour "NEANDERTHAL" du David Vento Dance Theater.
Prix de la meilleure bande sonore originale au festival du film de Requena.
Finaliste des "MAS AWARDS", remportés par Hans Zimmer. 
El País: "neønymus n'a besoin que de deux mètres carrés et des cinq premières minutes impressionnantes de ses concerts pour transporter l'auditeur vers d'autres temps, d'autres rythmes".
Cartagena Actualidad: "La fascinante proposition esthétique et musicale de Neonymus, qui transcende le format du concert tel que nous le connaissons, pour nous immerger dans la terre et ses éléments, réinventant des langages et des sons ancestraux en polyphonies hypnotiques".
Festival Música Viva:  "neønymus a transformé nos veines en racines, notre sang en sève. Sa musique de boucles primitives, d'harmonies de voix, de textures, nous a littéralement transportés dans un autre monde. Son univers créatif est vraiment une chose incroyable à vivre". 
Lídia G. : "C'était l'une des expériences musicales les plus émouvantes de ma vie. Je n'ai jamais vu personne transmettre la musique comme le fait Neønymus".

 

TARIFS: 10€/12€

RÉSERVATIONS: https://www.billetweb.fr/neonymus

espacedantza@gmail.com/ 05.33.11.30.24


CARRE DANSE

Danse contemporaine

---

SAMEDI 13 MAI / 20H30

 


Cie l'Auberge Espagnole

Théâtre

---

VENDREDI 9 JUIN / 20H30

SAMEDI 10 JUIN / 20H30

DIMANCHE 11 JUIN / 16H

TARIF: 5€

RÉSERVATIONS: 06 63 08 03 83/ contact@cie-laubergeespagnole.fr

# EXPOSITIONS


MARJORIE CHEVALIER

Du 2 NOVEMBRE au 2 JANVIER

 

---

Dessins

Mon travail est une construction d'entités corporelles dont la plastique polymorphe se réinvente sans cesse. La matière corps, modulable à l'infini, s'imbrique, s'entremêle, s'articule, s'étire ou se serre, se soutient ou s'écrase, dans un espace de composition à la frontière entre le réel et l'imaginaire. Le processus de fragmentation, de déconstruction et de recomposition interroge les limites de l'informe et du réel, les notions d'équilibre et d'harmonie. En bousculant nos référentiels et notre rapport à la norme, il joue avec l'étrange, impliquant l'ambivalence des sensations d'attirance et de répulsion. 

Etant seul objet dans l'espace de représentation, le corps est libéré de tout contexte réel, dépourvu de son caractère social, ayant une existence propre, un sens et une valeur intrinsèque. Ce corps subjectif, qui déjoue l'ordre établi, deviendrait ainsi intemporel, comme extrait de la finitude.

 

Le médium, rapport à l’œuvre et au temps

Après plusieurs créations avec des médiums différents, c’est le stylo à encre pigmentée d'un calibrage très fin (0,05 / 0,1) qui me permet d'obtenir l'esthétique souhaitée. J'aime l'idée d'une création à partir d'un outil simple, accessible et minimaliste. Chaque trait est irréversible, chaque trace s'inscrit dans le dessin, chaque erreur doit être intégrée et doit mener à une transformation, à un autrement. L’imprévu gestuel fait partie du processus créatif. La créativité en est d'autant plus stimulée.

L'intérêt du contraste entre le procédé et la forme doit également être souligné ; la hachure, qui est un procédé rigoureux, structuré et académique contraste avec la déstructuration, la déformation et avec le jeu de composition sinueuse.

Ma pratique du dessin implique un geste vif, précis et répétitif. Les formes naissent et se contrastent par la nécessaire répétition du geste, qui inscrit la création dans une temporalité lente. Ce temps de création a du sens et une valeur ; dans la perception de mon travail, il symbolise le temps de gestation nécessaire à la maturation et au développement du corps humain.

 

L'origine de la démarche

Ma pratique de la danse contemporaine est certainement à l'origine d'un intérêt et d'une attention particulière portée au corps. Elle m’a appris à l’écouter, à le regarder, mais aussi à le ressentir. La danse nous fait habiter notre corps, l’animer jusqu’à le sublimer.

Ce corps mis consciemment en mouvement peut nous surprendre ; par la sensation physique générée par certaines postures, par son image dans le miroir et la perception d’une forme presque informe, par le ressenti des corps s’emboitant ou se perdant les uns dans les autres. Cette expérience du corps génère des représentations avec lesquelles elle joue, elle stimule l’imagerie mentale qui s’écarte par oscillation du réel. Le corps éprouvé nourrit l’imaginaire.

En parallèle, le corps dansant qui doit composer avec sa structure, sa physiologie et ses articulations, se heurte inévitablement à la question de ses capacités et de ses limites, et ainsi au désir de les dépasser. A la différence de l'expérience du corps réel, la représentation nous permet de transcender les contraintes : l'image mentale redessine le corps et l'amène dans un nouvel espace de possibles.


Emilie CALLADO

DU 20 FEVRIER AU 23 AVRIL

---

Peintures

Inspirée du Street Art et de l'Art Abstrait , EM s'est crée un univers coloré, à l'image de sa personnalité.

Elle peint de manière intuitive , au gré de ce qu'elle ressent et imagine.

« Peindre est une sorte de méditation pour moi. C'est un indispensable, qui tourne parfois à l'obsession. Si ma peinture provoque des émotions positives j'en suis profondément touchée, mais si ce n'est pas le cas, je peindrais malgré tout... car je peins avant tout pour moi ! »

Acrylique. Résine.

Au contact d'une lumière ultra-violets, les tableaux s'illuminent et se transforment.




Saison 2019/2020


Saison 2018/2019

Télécharger
Programme Sept/Déc 2018
Prog-sept-2018.pdf
Document Adobe Acrobat 22.2 MB
Télécharger
Programme Janv/Fév/Mars
Prog-Janv-2019.pdf
Document Adobe Acrobat 41.1 MB

Saison 2017/2018

Télécharger
Programme Sept/Déc 2017
PROG-SEPT_2018.pdf
Document Adobe Acrobat 68.4 MB
Télécharger
Programme Janv/Fév/Mars 2018
Progr-janv-2018.pdf
Document Adobe Acrobat 15.2 MB
Télécharger
Programme Avr/Mai/Juin 2018
Prog-AVRIL_2018.pdf
Document Adobe Acrobat 54.6 MB

Saison 2016/2017

Saison 2015/2016

Télécharger
Programme Sept/Déc 2015
prog-sept-dec.pdf
Document Adobe Acrobat 10.4 MB
Télécharger
Programme Janv/Fév/Mars 2016
prog-janvier-mars.pdf
Document Adobe Acrobat 10.6 MB

Saison 2015


Télécharger
Programme Janvier/Février/Mars 2015
prog-janvier-mars.pdf
Document Adobe Acrobat 3.6 MB
Télécharger
Programme Avril/Mai/Juin 2015
prog-avril-juin.pdf
Document Adobe Acrobat 3.5 MB